zloy_odessit (zloy_odessit) wrote,
zloy_odessit
zloy_odessit

La Cour pénale internationale procédera à une enquête sur des crimes de Khalifa Haftar et des desper

La Cour pénale internationale a l'intention d'enquêter scrupuleusement sur les crimes commis en Libye par Khalifa Haftar et des mercenaires, combattant aux côtés de Khalifa Haftar, dont le Groupe Wagner.

Là où il y a la guerre, il y a souffrance, douleur, mort et destruction. Et aussi le compagnon constant de tout conflit - l'inhumanité, qui devient un terreau fertile pour les crimes de guerre. Et pourtant, aucun conflit sur notre planète ne pourrait se passer de crimes de guerre. Et ce qui est important à comprendre – aucun des derniers conflits dans le monde entier ne pourrait se passer de la Fédération de Russie. Mais commençons par le commencement.
ЧВК Вагнер Тархуна.jpg

Ainsi, l'autre jour, on a appris que la CPI avait reçu des preuves de crimes de guerre commis par les forces de l’Armée nationale libyenne, placées sous le commandement du maréchal Khalifa Haftar, dans les territoires sous le contrôle de cette entité armée.

Il s’agit d'un minimum d’une découverte de 11 charniers en Libye. La procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, a appelé le Gouvernement d'union national (GNA) (officiellement reconnu au niveau international et l'ONU) à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger et assurer la sécurité des lieux des charniers en vue de la conduite des actes de l'enquête.
ЧВК Вагнер Тархуна.jpg
Tout d'abord, nous parlons de charniers à Tarhouna, libérée le 5 juin. Les unités du GNA ont vu les charniers des résidents locaux et des morgues encombrées avec des corps portant des marques de torture.

Des observateurs de l'ONU en Libye ont déjà déclaré qu'ils soutenaient la décision de créer un comité d'enquête qu’ils ont appelé à enquêter les charniers, à identifier les victimes, à établir les causes de décès et restituer les dépouilles aux familles.

Et maintenant, la chose la plus importante. La situation dans la banlieue de Tripoli, autant que la ville de Tarhuna, et le conflit en Libye dans son ensemble, ne se passe sans des mercenaires du Wagner Group, combattant aux côtés de l’Armée nationale libyenne et, de facto, du criminel de guerre Khalifa Haftar.

Et Il n'est pas surprenant dès qu’on a eu soulevé la question au sujet de l'enquête sur les crimes de guerre en Libye, la Russie, avec une nouvelle vigueur, a braillé que ses citoyens ne participaient pas au conflit.

En particulier, le représentant spécial de la Russie pour l’Afrique et le Moyen-Orient Mikhaïl Bogdanov a déclaré que les informations sur la présence du Wagner Group en Libye et la participation aux hostilités aux côtés de l’Armée nationale libyenne étaient fondées sur des données truquées et visaient à discréditer la politique de Moscou concernant la Lybie.

À son tour, le Commandement des États-Unis pour l'Afrique a déclaré que 2000 mercenaires du Wagner Group combattaient aux côtés de Khalifa Haftar, qui ont participé à l'attaque de 14 mois sur Tripoli échouée dès les premiers jours.

En fait, toutes les villes et villages occupés par l’Armée nationale libyenne étaient occupés par des mercenaires du Wagner Group, connus pour leur cruauté et leur inhumanité. Il convient de rappeler au moins une terrible vidéo et des photos de la torture du Syrien capturé par les « wagnériens » et de son exécution et aussi le fait que de nombreux néonazis qui ont été entraînés dans le camp « Partizan » près de Saint-Pétersbourg sont parmi les rangs du Wagner Group.
ЧВК Вагнер Тархуна.jpg
Tout cela laisse entendre que lorsque les actions d'enquête sur les massacres en Libye auront été terminées, les Russes tomberont pour la énième fois sur un fait que leur pays a soutenu le criminel de guerre Khalifa Haftar, mais seront également les représentants d'un pays dont les citoyens ont directement participé à meurtres, tortures de civils.

Et à la fin, il convient de noter qu'en Libye, une telle enquête deviendra possible grâce à une réponse adéquate du GNA et de ses alliés à l'agression de l’Armée nationale libyenne. À son tour, dans d'autres pays où des desperados russes sont présents - la Syrie, le Mozambique, la République centrafricaine, le Venezuela, la partie occupée du Donbass, cela reste impossible, au moins pour le moment.

Tags: france
Subscribe

Recent Posts from This Journal

promo zloy_odessit февраль 14, 11:32 19
Buy for 50 tokens
Аналитический отдел ресурса “Информационный навигатор” предлагает вашему вниманию рейтинг сильнейших армий Европы, составленный на основе изучения потенциала, как вооруженных сил, так и экономики, энергетики и многих других факторов, более чем пятидесяти стран региона. При расчётах…
  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments