zloy_odessit (zloy_odessit) wrote,
zloy_odessit
zloy_odessit

Le projet « humanitaire » du Kremlin : de la Russie avec la haine

La Russie utilise très habilement une pandémie à grande échelle à des fins de propagande, recevant des préférences stratégiques de la tragédie.

La propagande russe s’adapte aux conditions actuelles avec une rapidité incroyable, changeant facilement les récits et le domaine d’activité. De nombreux exemples le confirme, en particulier, l’affaire de la catastrophe MH-17, lorsqu’une enquête absurde entamée par les Russes a remplacé une autre, parfois même en se contredisant. À son tour, le coronavirus a permis au Kremlin non seulement de lancer une guerre de l’information sur une nouvelle base de départ, mais également de lancer son renseignement militaire au cœur de l’Europe.

Alors que la pandémie de Covid-19 se propageait dans le monde et prenait de plus en plus de vies, la machine de propagande russe fonctionnait dans deux directions à la fois. La première est la distribution impressionnant d’une variété de fausses nouvelles sur le coronavirus et le piratage informatique contre les institutions médicales des pays de l’UE. La seconde est une assistance «humanitaire » agaçante et persistante aux pays touchés par la pandémie.

Dans le même temps, en Russie, la population a besoin d’aide aussi qu’à Bergame, mais le gouvernement russe ignore leurs appels à l’aide. En effet, dans ce partie d’échecs, les citoyens russes ne sont pas présents, même comme des pions.

Alors que les régions et la capitale de la Fédération de Russie étaient déjà dans les convulsions suscitées par le coronavirus, la Russie envoie en Italie une expédition de « sauvetage » équipée d’un équipement 80% inapproprié pour combattre l’épidémie de coronavirus. La campagne de propagande impressionnante du Kremlin, qui a remporté un certain succès, notamment si l’Italie, le membre de l’OTAN, a reçu non pas des médecins, mais des officiers du renseignement militaire.

Alors que les Russes filment des appels au gouvernement demandant de l’aide et les organisations analytiques donnent des projections négatives concernant l’appauvrissement de la population, le gouvernement décide d’exonérer les organisations religieuses (Église orthodoxe russe) des paiements de services de gestion des logements et des biens communaux pendant six mois en raison d’une forte baisse des offrandes des citoyens et entreprise. À son tour, l’église mendiante, travaillant en Russie en tandem avec les agents des forces de sécurité, envoie 8 tonnes de matériel médical dans la région italienne des Pouilles!

Bien sûr, dans la région des Pouilles, ces médicaments sont beaucoup plus nécessaires que, par exemple, dans Derbent, une ville dans Daghestan, où des infirmières touchées par le coronavirus ont été placées dans la buanderie pour sécher les vêtements, ce qui montre clairement la situation réelle autour de la pandémie en Russie.

Dans le même temps, la Russie n’abandonne pas ses tentatives de déstabiliser l’Ukraine pendant la pandémie, en y agissant par le biais de sa branche de l’Église orthodoxe russe, en violant brutalement les règles du pays en matière de quarantaine, et en ayant également l’intention d’envoyer l’aide humanitaire à la Laure de Kyiv-Petchersk.

De plus, ce sont des pirates informatiques russes opérant sous le patronage du GRU qui ont attaqué les hôpitaux tchèques, perturbant leur travail bien coordonné, en pleine pandémie.

Manipulations, provocations, fausse nouvelles et déstabilisation.

Indépendamment de ce que fait la Russie, tout cela fait partie de ses projets immoraux revanchards.

Pendant ce temps, les « sauveurs » du Kremlin sombrent dans la mer palpitante d’hypocrisie et de mensonges créée par eux-mêmes.

Par exemple, la véritable dissonance a été causée par les déclarations essentiellement différentes de deux responsables de la Fédération de Russie, apparemment travaillant en tandem. Il s’agit de la déclaration faite par le secrétaire de presse du Kremlin Dmitri Peskov, selon laquelle toute l’aide fournie par la Russie est gratuite. Littéralement: « Ce n’est pas le moment de penser aux avantages ou de construire des expectances après avoir fourni une assistance de ce type. Il est contre la politisation de l’aide. »

À son tour, le président russe Vladimir Poutine, lors d’une conférence vidéo le 20 avril, a déclaré sur une situation sanitaire et épidémiologique que l’envoi de l’aide de la Russie à d’autres pays n’était pas gratuite, ou comme il le dit: « Ce n'est pas une route à sens unique ... »

Cette déclaration est due au fait que les Russes eux-mêmes sont extrêmement agacés par l’aide à d’autres pays et par le mépris total du gouvernement de leurs problèmes. Par conséquent, Poutine a commencé à faire des excuses en direct, car le « bon roi » doit toujours rester le « bon roi ».

Mais même avant cette excuse et le mensonge incohérent de Dmitri Peskov, on savait que l’aide de la Russie à l’Italie avait été payée par les contribuables italiens et que l’aide « humanitaire » destinée aux États-Unis avait été entièrement payée par le gouvernement américain. Et Poutine lui-même, au cours du discours susmentionné, a rapporté que la Russie, en fournissant cette assistance, recevait en échange l’un ou l’autre équipement, ce qui ne le rend plus gratuit.

Et surtout, quand il s’agit de certaines préférences politiques pour la Russie de cette « aide » pathétique, on rappelle souvent la levée des sanctions. Oui, la levée des sanctions est un morceau de choix pour le Kremlin qu’il aimerait avoir en fin de partie d’échecs sur le coronavirus. Et dans une certaine mesure, cette direction est également maîtrisée par le Kremlin, par l’activation en Europe de marionnettes politiques, appelant de leurs tribunes marginales à lever les sanctions de la Russie vertueuse. Mais le Kremlin regarde une chose de façon plus réaliste qu’il peut paraître au premier abord et l’un des principaux bénéfices pour eux est un aspect politique complètement différent.

La démonstration de l’absence d’isolement et l’acceptation d’un pays rejeté dans la communauté mondiale.

Pour la propagande russe, il était toujours important de démontrer que le pays n’a pas perdu sa position sur la scène mondiale après l’invasion de l’Ukraine et la participation aux conflits en Syrie, en Libye et dans de nombreux autres pays où de nombreux crimes ont été commis contre la population civile par l’armée russe.

Et si, auparavant le Kremlin avait l’idée d’un Défilé de la Victoire à grande échelle, auquel les dirigeants mondiaux étaient invités, maintenant, pour eux, une vidéoconférence sera un objectif majeur. Et il semble que ce plan sera réalisé, car le président américain Donald Trump a déjà accepté une vidéoconférence avec Poutine dans le cadre du 75e anniversaire de l’association des troupes américaines et russes sur l’Elbe en Allemagne. Le président du pays, qui est non seulement le foyer de la propagation la plus large de la pandémie, mais aussi du pays que la propagande russe « porte dans sa bouche ». Et donc, il ne sera pas surprenant que, le 9 mai, Donald Trump félicitera en ligne Poutine avec la victoire ... au propre comme au figuré.

Et puis, en effet, les fausse nouvelles banales et à la gomme, par exemple, celles de donner aux médecins russes en Italie des bouquets de fleurs, disparaîtront à l’arrière-plan. Un projet de propagande à grande échelle, construit sur la catastrophe et les souffrances à l’échelle mondiale, apportera à la Russie le profit souhaité. En principe, comme souvent, l’Empire russe, l’URSS, et maintenant la Fédération de Russie, ne bénéficient pas de la création, mais de phénomènes destructeurs, qu’ils créent souvent.

Россия Италия коронавирус.jpg
Tags: france
Subscribe

Recent Posts from This Journal

promo zloy_odessit Лютий 14, 11:32 19
Buy for 50 tokens
Аналитический отдел ресурса “Информационный навигатор” предлагает вашему вниманию рейтинг сильнейших армий Европы, составленный на основе изучения потенциала, как вооруженных сил, так и экономики, энергетики и многих других факторов, более чем пятидесяти стран региона. При расчётах…
  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 4 comments