zloy_odessit (zloy_odessit) wrote,
zloy_odessit
zloy_odessit

Des marionnettes du Kremlin néerlandais s'engagent dans le sujet de MH17 à la veille du tribunal

Сomme on le sait, en mars, l’audience s'ouvre sur le crash du vol MH17 et suspects, parmi lesquels il y a trois citoyens de la Fédération de Russie, seront jugés. Et il n'est donc pas surprenant que la machine de propagande du Kremlin, qui a récemment été occupée par de nombreux autres sujets : la Syrie, la Conférence de Munich, revienne aux manipulations traditionnelles de l'information. Pis encore, il n'est pas surprenant que les journalistes néerlandais  « indépendants  » avec leurs enquêtes « grandioses et choquantes » reviennent à ce jeu.

Ainsi, les médias russes, dès le petit matin d'aujourd'hui, ont commencé à circuler l’actu que le Service de renseignement et de sécurité militaire des Pays-Bas possédait des données selon lesquelles il n'y avait pas de système missiles antiaériens Buk dans la zone de crash du vol MH17. De plus, les propos des agents secrets néerlandais sont cités par la plateforme d'information indépendante des journalistes indépendants - Bonanza Media. Et dans une interview à TASS, le journaliste indépendant néerlandais Max van der Werff, l'un des fondateurs de cette plate-forme de journalistes indépendants, Bonanza Media, a noté que le service de renseignements néerlandais avait connaissance de l’absence de système missiles antiaériens Buk dans la zone de crash du vol MH17, mais l'a caché.

Proprement dit, l'image obtenue, est pratiquement parfaite, parce que des journalistes néerlandais indépendants se réfèrent à des données du service de renseignements ... Eh bien, c'est dur à ne pas y avaler – il est très difficile de ne pas y croire, à moins que vous ne connaissiez toute une série de faits sur la plate-forme « indépendante » et les journalistes « indépendants » qui l'ont fondée et qui l’utilisent pour la mise en circulation de fausses informations.

Premièrement, « Bonanza media » est une plateforme dont le fondateur n'est pas seulement le « journaliste » Max van der Werff mentionné ci-dessus, mais aussi une ancienne « journaliste » de la chaîne RT Yana Yerlashova, qui a quitté Margarita Simonyan pour le « journalisme indépendant » et s’est destinée entièrement à la preuve que ce n'est pas la Russie qui a abattu MH17, mais l'Ukraine.

Mais ce qui est le plus intéressant dans cette histoire с'est que c'est la « journaliste indépendante » Yana Yerlashova qui fait le trait d'union entre les « journalistes indépendants » néerlandais et le financement russe de Bonanza Media.

Deuxièmement, le « journaliste » Max van der Werff, mentionné ci-dessus, n’est en fait pas le journaliste. En effet, avant la catastrophe de MH17, il y avait peu de gens, en particulier aux Pays-Bas, qui savent un tel « journaliste indépendant » Max van der Werff, puisqu'il n'était pas là du tout. Et il y avait un blogueur ordinaire qui est soudainement sorti de l'oubli grâce à la tragédie du MH-17 et, grâce aux médias russes, est devenu « un enquêteur indépendant de premier plan sur le crash du vol MH17 Malaysia Airlines ». De plus, il a tourné un film documentaire sur la tragédie, qui ne raconte pas qui a abattu le MH-17, mais comment le monde entier, de l'Ukraine aux États-Unis, a falsifié les données sur la tragédie afin d'accuser la Russie!

Au cours de toutes ces années, ses activités principales se sont polarisées à la diffusion de faux faits sur MH17, se trouvant en contradiction avec la version des enquêteurs, mais coïncidant avec les versions de la propagande du Kremlin. Et, ce qui est très important, ce « journaliste » ne s'occupe que de ce sujet.

Et troisièmement, il est important de comprendre tendis que si les médias russes publient les titres tonitruant « Le rapport des médias néerlandais ... », «  Les journalistes néerlandais ont appris ... » en fait, il ne s'agit pas des médias, il s'agit d'une seule plateforme au niveau d'un site privé. La même situation est avec des journalistes, parce que les personnages mentionnés ci-dessus ne peuvent pas être considérés comme tels, et dans les Pays-Bas également.

Des personnages dans un domaine de pseudo-journalisme comme Max van der Werff, ou Claudia Zimmermann, qui se positionne également comme une «  journaliste indépendante » enquêtant sur la « vérité » sur MH17, ou Florian Retzer et bien d'autres sont demandé principalement sur les sites Russia Today, et sont dédaignés par les les médias estimables dans les pays où ces personnages agissent.

Bien sûr, telle information fallacieuse n'affectera pas le tribunal, car les points sur les i dans le cas de МН17 sont depuis longtemps mis, mais il est avantageux pour la Russie de créer une image d'une sorte de complot parmi des consommateurs de fast-foods d'information de propagande de la Russie. Et il est extrêmement important pour ces consommateurs, en plus du produit de propagande nationale, de déguster périodiquement des « spécialités gourmandes » européenes. Mais le premier, le second, en tenant compte de qui l’a préparé, est égal nuisible à la santé.


Tags: france
Subscribe

Recent Posts from This Journal

promo zloy_odessit февраль 14, 11:32 19
Buy for 50 tokens
Аналитический отдел ресурса “Информационный навигатор” предлагает вашему вниманию рейтинг сильнейших армий Европы, составленный на основе изучения потенциала, как вооруженных сил, так и экономики, энергетики и многих других факторов, более чем пятидесяти стран региона. При расчётах…
  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments